Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

L’énigme d’Amala la fille louve

Écho de la mode N°35– 11 septembre 1969
Le 26 mai 1828, jour de Pentecôte, des paysans des environs de Nuremberg découvraient, errant sur la route, un jeune garçon d’une quinzaine d’années, grossièrement vêtu, l’air hagard, et tenant à la main une lettre adressée de manière étrange au capitaine de cavalerie, von Wessenig. Lire l’article

Des hommes et des hommes à ne savoir que faire

Écho de la mode N°27 – 6 juillet 1969
Les savants, si habiles dans l’art des nombres, font parfois d’étranges calculs. Certains sont très compliqués, et seuls peuvent les comprendre ceux qui ont longtemps pâli sur les mathématiques supérieures. Mais les plus étranges sont parfois les plus simples. Lire l’article

L’automobiliste et le diplodocus

Écho de la mode N°32 – 10 juillet 1969
[...] Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi au juste, nous sommes plus intelligents que le singe, le singe plus que le chien, le chien plus que l’oiseau, l’oiseau plus que le poisson, et ainsi de suite? Je sais: certains misanthropes discutent cette classification. Ils prétendent que c’est le chien qui a domestiqué l’homme. Lire l’article

Sommes-nous tous médiums?

Écho de la mode N°35– 31 août 1969
Y a-t-il en nous quelque chose d’immatériel, âme, esprit, souffle, que certains accidents parfois révèlent et qui pourrait survivre au corps? Vieille question, à laquelle trop d’hommes ont renoncé de penser, attendant, pour se faire une opinion, l’instant fatal auquel nul n’échappe. Lire l’article

Les mystérieuses horloges qui rythment notre vie

Écho de la mode N°13 – 30 mars 1969
Avez-vous remarqué que l’on ne voit jamais les araignées tisser ces toiles qui font l’ornement traditionnel de nos encoignures et le désespoir des ménagères scrupuleuses? Dans certaines campagnes, on les croyait jadis de connivence avec le diable: c’était lui, le Malin, qui d’un coup de baguette accrochait à minuit l’horrible chose, de préférence dans les endroits les plus inaccessibles. Lire l’article