Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Premier berger ou premier troupeau

Découvrir les animaux (Larousse) n° 48 de février 1971
Rien ne nous semble plus naturel que le spectacle d’une Vache dans un pré, ou d’un Cheval sous son cavalier, et plus encore celui de notre Chien familier jouant avec un enfant. Et pourtant, essayons d’imaginer comment cela a pu commencer. Neuf fois sur dix, quiconque entend poser cette question répond qu’au fond rien n’est plus facile que d’apprivoiser un animal sauvage: il suffit de le capturer petit et de l’alimenter. Lire l’article

Le mystérieux triangle

Découvrir les animaux (Larousse) n° 51 de février 1971
Chaque printemps et chaque automne, le triangle volant des grands migrateurs traverse notre ciel, et la même question s’élève toujours dans notre esprit: pourquoi cette formation géométrique?
L’énigme est d’autant plus digne d’attention que, remarquons-le, la géométrie et la régularité sont absentes de toutes les activités de tous les Vertébrés. Lire l’article

Domestiquer l’homme

Découvrir les animaux (Larousse) n° 80 d’octobre 1971
Dans tous les parcs de Paris et des grandes villes, dans les terrains vagues, parmi les banlieues en voie de lotissement, on peut observer le retour à la nature de ce vieux compagnon de l’Homme: le Chat. Matous un peu galeux aux oreilles frangées, au regard méprisant, affectant de ne pas voir les Hommes et de ne pas entendre leurs machines, sont-ils encore des animaux domestiques? C’est en les étudiant que l’on comprend ce qu’est vraiment la domestication, et ce qu’elle n’est pas. Lire l’article

L’étranger du miroir

Découvrir les animaux (Larousse) n° 47 de janvier 1971
Il nous semble naturel, quand nous nous regardons dans un miroir, d’y voir une image si exactement semblable à nous-mêmes qu’elle en paraît indiscernable.
Rares sont ceux qui, considérant une photographie de leur visage, y trouvent une différence avec ce qu’ils ont l’habitude d’observer le matin dans la glace en faisant leur toilette. Lire l’article

The strange case of Dr “X” – part 2

Flying Saucer Review – Vol. 17, n°6, November 1971
During the night of November 1-2, 1968, an individual — whom I have called Dr “X” — claims that he witnessed a very complicated spectacle involving the movements of two objects which fused into one and then vanished on the spot. The duration of the alleged spectacle is several minutes. For ten years prior to the sighting, Dr “X” has been suffering from a hemiparesis of both limbs on the right side, resulting from a war-wound received in Algeria on May 13, 1958, and he also has a fresh wound on the left leg, not healed, dating from three days previously (October 29, 1968). After the sighting these two wounds are healed. Lire l’article