Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Saint Hasard

France Catholique − N° 1537 – 28 mai 1976
On sait que, selon Darwin, les êtres vivants seraient apparus par une action constante, tout au long de l’histoire terrestre, de la sélection: à chaque génération n’auraient vécu que les mieux adaptés.
On sait que, depuis les débuts de la génétique expérimentale, les théoriciens ont ajouté à l’idée de sélection celle de mutation: de temps en temps, dans toute lignée, apparait une petite différence; si cette différence est favorable, l’être qui en est doté survit plus longtemps, se reproduit davantage, et voilà la mutation embarquée dans le train du futur. Lire l’article

La chaise auscultatrice

France Catholique − N° 1532 – 23 avril 1976 1975
«Les ondes cérébrales enregistrées par l’électroencéphalographe, me disait il y a tout juste dix-huit mois un spécialiste de l’Université de Chicago (Fred Beckman), c’est aussi bête et vide de sens psychologique que le tremblotement de cette crème au caramel dans votre petite cuillère.» Lire l’article

Les savants comme Job

France Catholique − N° 1540 – 18 juin 1976
Le mathématicien américain Martin Gardner a fait fortune et continue d’amasser chaque année un joli magot en inventant des jeux, qu’il vend. Ce sont naturellement des jeux très intelligents destinés à développer notre agilité mentale.
Je viens moi aussi, en réfléchissant au présent article, d’inventer un jeu. Mais je ne compte pas sur lui pour mes fins de mois: seulement pour essayer de me figurer clairement et simplement la signification philosophique des travaux de l’école de Kimura, ce généticien japonais dont j’ai déjà parlé[1] et qui semble bien avoir planté le dernier clou dans le cercueil où devrait désormais reposer le darwinisme. Lire l’article

L’homme dénudé par la machine

France Catholique − N° 1524 — 27 février 1976
Un jour, un de nos ancêtres qui était probablement déjà Homo, mais pas encore sapiens, remarqua que la viande se digérait mieux cuite que crue.
Il venait de faire une invention qu’un pédant appellera tôt ou tard d’un mot grec, car cela n’a pas de nom: c’est l’astuce-consistant-à-extérioriser-ses-fonctions-pour-en-faire-plus. Lire l’article