Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

La vieio qu’ero mouarto

Question De. No 15, 4e trimestre 1976
Qui me l’aurait dit si l’auteur lui-même ne me l’avait fait parvenir? Le plus merveilleux roman fantastique et philosophique dont un lecteur français puisse en ce moment se délecter est écrit en dialecte marseillais.
«Il n’y a de science qu’occulte», me disait, il y a quelques jours, un des plus grands mathématiciens de ce temps, signifiant par là que les grandes odyssées intérieures qui préludent à la découverte sont inexprimables. Le regard de l’âme qui considère l’inconnu est au-delà de tout langage. Lire l’article

Les vivants et la mort

Question De. No 10. 2e janvier-février 1976
Il y a quelque temps, je croyais pouvoir écrire ici que nos contemporains répugnent à parler de la mort, sujet tabou peut-être, disais-je.
Or, pendant que j’écrivais ces lignes, je ne sais combien d’écrivains, essayistes, philosophes et professeurs étaient en train de taper les dernières pages de force manuscrits sur le sujet tabou! Changement complet à vue, la mort est «in», on organise des débats sur la mort à France-Culture, la thanatologie fait un «tube». Lire l’article

Un prince de la métapolitique: Arthur Koestler

Revue Question De. N° 14, 3e trimestre 1976
Pendant longtemps, les hommes ont cru qu’on pouvait atteindre la vérité par le seul effort de la pensée, en raisonnant à partir de principes évidents – apparemment évidents. Ce fut le désespoir des derniers sages antiques de constater, après mille ans de discussions, que cette voie ne menait nulle part.
Encore mille ans de Moyen Âge, et quelques hommes eurent l’idée qui changea tout: il ne suffisait pas de réfléchir, il fallait interroger la nature. La science expérimentale commençait. Lire l’article

Uri Geller et ses spectateurs sous le microscope

Revue Question De N°15, 4e trimestre 1976
Croyez-vous que les performances de Uri Geller sont authentiques? Que Uri est un prestidigitateur? Un charlatan? Que les gens qui croient à ses pouvoirs sont des simples d’esprits? Voici, transmis par A. Michel, les résultats d’une enquête de la revue allemande «Bild». Lire l’article

Zut au zizi ou la sexualité dépassée

Depuis quelques mois, chaque soir, des millions de gens vont au cinéma dans le seul but de contempler ce que Freud appelait avec emphase la «scène primordiale», c’est-à-dire l’accouplement de l’homme et de la femme, et ses variations. D’après le critique cinématographique Henri Rabine, la presque totalité des films actuellement fabriqués par l’industrie cinématographique seraient des «pornos». L’argent dépensé et le temps passé au cinéma «porno» dépasseraient, et de loin, l’argent et le temps consacrés à la lecture. Quelle que soit la signification de ces faits, ils font réfléchir. Lire l’article