Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Gagner moins pour s’enrichir

Arts et Métiers n°1 de janvier-février 1989
Si quelqu’un avait annoncé, il y a un quart de siècle, qu’un jour Maurice Allais aurait le Prix Nobel, je n’en aurais pas été étonné ni lui non plus. Seulement, nous aurions cru à un Nobel de Physique.
Car, si à l’époque Maurice Allais avait bien déjà énoncé les principes économiques qui lui ont valu l’illustre récompense, ce qui l’intéressait en réalité c’était l’étude expérimentale de la gravitation. Lire l’article