Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Les Nuées

Arts et Métiers d’octobre 1992
Parcourez un ou deux livres de profonde réflexion scientifique du début du siècle. Duhem, Poincaré. Imprégnez-vous de la vision de ces deux grands savants en effaçant de votre esprit ce qu’ils n’ont pas connu. Enfin, lisez le dernier numéro de La Recherche ou de Science et Vie.
Non seulement vous n’y comprendrez pas un traître mot, mais vous ne saurez même pas de quoi il est question. Mégabits? décodage génétique? proton? astronomie gamma? pulsar? En technique, ce sera pire: pas une seule phrase ne livrera son sens. Lire l’article