Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Qu’est-ce que l’Europe?

Arts et Métiers – Décembre 1991.
Les honnêtes gens ont toujours su, qu’en s’éloignant un peu de chez eux, ils trouvent des gens bizarres, parlant une langue incompréhensible: les Barbares. Lire l’article

Pruneaux d’Agen

Arts et Métiers – Septembre-Octobre 1985.
{…} L’ennui avec l’économie mondiale, rongée elle aussi par un mystérieux cancer, c’est qu’on n’a même pas encore réussi à déterminer la voie qui conduit à poser clairement la question. Que faut-il guérir? Le chômage? Le système monétaire? Les budgets? Les balances? Ces maladies sont-elles d’essence différente? L’une d’elles provoque-t-elle toutes les autres? Cachent-elles une autre maladie que l’on n’a pas encore baptisée? Lire l’article

Méditation à J-1

Arts et Métiers – Mars 1991.
À J-1, date à laquelle j’écris ces lignes, seuls quelques dirigeants américains mandataires du nouvel ordre international savent ce qui va se passer — ce qui s’est passé à la date où vous lisez. Lire l’article

Nous autres enfants d’Uranie

Arts et Métiers – Janvier-Février 1987.
Elle est belle, disent les esprits forts, ta république universelle: fanatismes, nationalismes, frontières cadenassées de paperasses, de douanes, voire de barbelés, hommes en armes (et quelles armes), angoisse universelle, voilà la vérité accouchée par ces «temps futurs» que tu décrivais comme une «vision sublime». Lire l’article

Du savoir au pouvoir

Arts et Métiers – Septembre-Octobre 1984.
La Vallée du Silicium (Silicon Valley) est dite «Fameuse». C’est ainsi qu’il convient de dire toujours: la «Fameuse» Vallée. Cela, d’abord, pour une raison dont on me tiendra quitte: consultez votre journal habituel, ou tendez l’oreille aux rabâcheries futurologistes. Lire l’article