Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

America, America

France Catholique − N° 1573 – 4 février 1977.
Les Français un peu attentifs ont remarqué le nom imprononçable du conseiller de M. Carter pour les questions de sécurité nationale, M. Zbigniew Brzezinski. Ne nous affolons pas. Faisons comme les Américains, qui prononcent Brézinski, et vive la Pologne! Lire l’article

Vers la médecine automatisée

France Catholique − N° 1580 – 25 mars 1977.
De temps à autre, dans cette chronique, je fais allusion à la «machine de Turing», jusqu’ici théorique, et à propos de laquelle le génial mathématicien anglais posait voilà bientôt quarante ans plusieurs questions fondamentales.
«Une machine peut-elle penser?» demandait-il, et, il montrait que oui, quelque définition que l’on donne au mot penser, sauf une, sentir, «prendre plaisir à manger une tarte aux fraises». Lire l’article

Celui qui pleurait à Pasadena

France Catholique − N° 1553 – 17 septembre 1976.
Quand, en juillet dernier, le directeur du projet Viking annonça que le premier des deux engins s’était posé sans mal à la surface de Mars, ce digne homme éclata en sanglots devant les journalistes venus aux nouvelles. Lire l’article

Vous y croyez, vous, aux extraterrestres?

France Catholique − N° 1564 – 3 décembre 1976.
Boucher de Perthes, le fondateur, avec Lartet, de la préhistoire, raconte dans ses mémoires que pendant les trente premières années de cette science, il ne pouvait entrer quelque part sans entendre aussitôt l’une des personnes présentes demander à une autre à voix basse, sur un ton sarcastique: «Vous y croyez, vous, à l’homme antédiluvien?» Lire l’article

Conte de Noël: jamais plus…

France Catholique N° 1410 – 21 décembre 1973.
C’était tout à l’heure autour de lui une joyeuse agitation: les deux grands frères, le père, la mère. On nouait une cravate, on moulait une bande molletière, on chuchotait, on riait tout bas. Tout bas, pour ne pas le réveiller. Car lui, le petit garçon, dans son lit à barreaux de mélèze, reposait, immobile, les yeux clos. Lire l’article