Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Connaître la Terre pour connaître l’univers

France Catholique − N° 1245 – 23 octobre 1970.
La foule, dans le métro. La cohue de la rue. Le grouillement de la mer, celui d’une prairie. Qui de nous, prenant un recul vers l’infini devant ces spectacles vivants, ne s’est un jour demandé s’ils n’ont pas une signification cosmique, universelle; si ce qui se déroule là, si familier, devant nos yeux, ne se déroule pas aussi, plus ou moins identique, en une infinité de lieux de l’espace et dans l’incommensurabilité du temps? Lire l’article

Des machines intelligentes

France Catholique Ecclésia N° 1426 – 12 avril 1974.
La science des ordinateurs inquiète et fascine: le courrier souvent passionné reçu à la suite du débat organisé par la France Catholique lors du passage à Paris de Jacques Vallée, de l’Institut du futur, en témoigne. Il atteste le fossé de malentendus qu’une regrettable et peut-être dramatique absence d’information a laissé se creuser entre le public qui réfléchit et les savants. Lire l’article

Freiner la bombe H.

France Catholique-Ecclesia N° 1417 – 8 février 1974.
Quelques lecteurs me demandent en quoi consiste exactement cette fusion thermonucléaire dont j’ai parlé dans un précédent article et où les physiciens voient l’inépuisable source énergétique de l’avenir. Lire l’article

Dans la machinerie cérébrale

France Catholique N° 1428 − 26 avril 1974.
Rappelons d’abord ce que j’exposais dans ma dernière chronique: un physiologiste de Berkeley, le Pr Rosenzweig, vient de montrer que l’effort intellectuel prolongé produit trois effets sur les neurones du cortex cérébral des rats: 1) il accroit leur volume, 2) il diminue leur nombre, 3) il accroît le taux de l’acide ribonucléique (ARN) de ces neurones. Lire l’article

Au large de Jupiter

France Catholique N° 1410 – 21 décembre 1973.
Les chiffres transmis à la Terre par Pioneer 10 à la fin de la première semaine de décembre alors qu’il croisait au large de Jupiter sont maintenant analysés. Et ces chiffres représentent depuis le lancement du premier Spoutnik la contribution la plus importante de l’astronautique à la réflexion philosophique. Lire l’article