Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Les structures du phénomène M.O.C.

Lumières dans la nuit N°101 d’août 1969
Voire, dira-t-on, mais la preuve? Ces traces et ces témoins existent, c’est entendu, mais comment savoir si les traces n’ont pas été fabriquées ou mal vues et si les témoins n’ont pas menti ou ne se sont pas trompés? Lire l’article

Sur l’hypothèse extra-terrestre

Lumières dans la nuit n°164, avril 1977
Les ufologues qui s’en tiennent à l’Hypothèse Extraterrestre (HET) sont souvent qualifiés de retardataires (car, dit-on, il existe maintenant d’autres hypothèses «moins simplistes») et accusés de magie, voire de mysticité (car supposer l’existence dans l’espace lointain ou proche d’êtres supérieurs à l’homme, c’est «réintroduire les anges» voire Dieu).
Lire l’article

Orthoténie globale

Lumières dans la nuit n°62 – octobre 1963
La vague de discussion soulevée par votre Revue, suite à la circulation de mon livre en Angleterre, m’a donné une haute idée de la culture et du sens critique de vos lecteurs. Pas plus en France qu’aux États-Unis, les réactions des lecteurs n’ont atteint un tel degré de qualité. Cela prouverait qu’un public large et éclairé s’intéresse au problème des U.F.OS. Je vous en félicite. Lire l’article

La question du contact avec des êtres extraterrestres

Lumières dans la nuit n°72 – novembre-décembre 1964 et n°73 – janvier-février 1965
Certains chapiteaux romans, certains porches de cathédrales des XIIe et XIIIe siècles nous montrent d’étranges personnages: hommes sans têtes et dont le torse nu porte deux yeux en guise de seins et une bouche en place de nombril, hommes à tête de chien évoquant des dieux égyptiens, hommes à grandes oreilles que l’on croit prêts à s’envoler comme le bébé éléphant de Walt Disney, hommes à une seule jambe, et d’autres encore: l’imagination, pour reprendre un mot de Pascal, se lassera plus tôt de concevoir que la sculpture médiévale de fournir. Lire l’article