Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Lyssenko est toujours vivant

France Catholique − N° 1568 – 31 décembre 1976
On fait, en lisant le dernier livre du Pr P.-P. Grassé, deux navrantes découvertes.
La première est que cet éminent zoologiste, ce puits de science, l’un des derniers savants du monde à pouvoir, après des dizaines d’années de travail assidu, embrasser d’un coup d’œil l’ensemble de la biologie, ce grand savant, dis-je, prend ses adversaires pour des imbéciles. Lire l’article

Notre histoire inconnue

France Catholique − N° 1562 – 19 novembre 1976
Des lecteurs malicieux qui collectionnent mes articles m’écrivent parfois pour savoir si, par hasard, le texte numéro tant ne serait pas en contradiction avec le numéro tant? Lire l’article

Les maquilleurs de l’histoire

France Catholique − N° 1882 – 7 janvier 1983
Le samedi 11 décembre, France-Culture annonçait pour 18h une prometteuse émission sur le Pacte Germano-Soviétique du 23 août 1939. Je l’ai écoutée attentivement, car, en 1939, ceux de mon âge étaient à l’école et suivaient, heure par heure, comme dit la Radio, la mise en marche de cette fournaise où beaucoup de nous sentaient qu’ils allaient périr. Ce qui effectivement arriva pendant les cinq années suivantes. Lire l’article

A note on William of Occam

Flying Saucer Review – Vol. 14, n°2, March-April 1968
When re-reading the literature on the Valensole case, I came across a comment by our friend René Fouéré[1] on a phrase of mine in my first Valensole report, where I said that M. Masse’s account of the disappearance of the machine on the spot… “suggested a manipulation of Space-Time far beyond our most advanced knowledge in matters of Physics at the present time”, and that such sightings… “would perhaps explain the fact that the Minitrack optical networks have never photographed the approach of a UFO in circumterrestrial space. Lire l’article

Le manche après la cognée

Lumières dans la nuit n°146 de juillet 1975
II faut remercier les responsables de LDLN d’avoir osé publier l’article de Pierre North[1]. Il faut aussi remercier Pierre North d’avoir osé l’écrire. Cet article jette un gros pavé dans la mare du conformisme soucoupique. Le conformisme est la maladie permanente de la pensée: même dans les marges les plus indociles de cette pensée, il finit toujours par s’introduire, et si l’on le laisse faire, par s’imposer, tarissant toute réflexion originale. Lire l’article