Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Révolution chez les préhistoriens

Quand, après un plantureux déjeuner périgourdin dans quelque restaurant de Montignac ou des Eyzies, le touriste remonte dans sa voiture pour se rendre à Lascaux, c’est généralement au rite des étapes à trois étoiles qu’il sacrifie plutôt qu’à la vraie curiosité: on ne passe pas par Montignac sans visiter Lascaux. Il faut avoir vu Lascaux. On débarque donc dans la fameuse prairie et l’on descend, en bavardant, le bref escalier qui débouche dans la rotonde. Seul le sol est d’abord éclairé. Pendant quelques minutes, les visiteurs s’agglomèrent autour du guide. On ne voit toujours rien et l’on continue de bavarder. Puis la lumière est donnée et les peintures surgissent de l’ombre, rouges et noires sur l’admirable blancheur de la paroi. Lire l’article

Voici pourquoi nous avons la passion de l’inexpliqué

Avant de dire pourquoi le témoignage de Pitigrilli me semble digne d’être publié ici, je voudrais expliquer également en quoi il justifie notre sigle de prudence. Il ne s’agit nullement de méfiance. Il s’agit de méthode. Les prouesses attribuées à Rol ont en effet, avec les autres prodiges familiers à la parapsychologie, ceci de commun que l’on peut presque tous les mettre en parallèle avec d’autres prouesses dûment constatées et contrôlées par les témoins les plus dignes de foi et les plus compétents, et aussi avec ces faux prodiges, réalisés par des trucages d’une habileté presque aussi incroyable que le prodige lui-même. Lire l’article

Une science officielle des mystérieux objets célestes naît aux U.S.A.

Quelque chose est en train de se préparer dans les milieux scientifiques américains intéressés par le problème (toujours couvert par le secret militaire) des soucoupes volantes. Divers indices concordants donnent en effet à penser que l’on assistera bientôt, peut-être au cours de l’année à venir, à la révolte des savants contre les commissions de l’Armée — et spécialement celle de l’USA-Air Force — qui considèrent depuis dix-neuf ans ce domaine comme leur chasse gardée. Lire l’article

Une méditation religieuse en français: « Sur-Vivre », de Beigbeder

Pour une bonne part des Français, les sondages d’opinion publique montrent que le mot religion n’évoque plus rien que de trivial: la quête aux enterrements et aux mariages, le Petit Père Combes, les bûchers de l’Inquisition, l’obéissance à un magistère, les luttes politiques. Pour ces Français-là, (et ils semblent être la majorité), le mot religion ne désigne rien d’essentiel, rien d’autre en tout cas qu’une survivance folklorique un peu envahissante. Lire l’article