Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Le lavaret philosophe d’eau douce

Toute la pêche – date inconnue
[...] C’est en 1932 seulement, le 18 décembre, qu’un savant allemand, le professeur Elster, en observa pour la première fois les manœuvres amoureuses, et encore ne put-il voir que la fin du manège: un petit tourbillon sur le lac de Constance, deux lavarets redescendant vers le fond, et une petite quantité d’œufs et de laitance s’enfonçant lentement dans l’eau.[...] Lire l’article

Le vairon un poisson qui change de sexe

Toute la pêche – date inconnue
On l’appelle vairon, viron, vergnole, sardine, gendarme, arlequin, loque, et c’est même le seul gendarme connu qui se laisse impunément traiter de loque et d’arlequin. La plupart de ces noms lui viennent de l’éclatante robe rouge ou bleue qu’il revêt au printemps, pendant l’époque du frai. Lire l’article

Les poissons ces bavards

Toute la pêche – n°16 septembre 1963
L’art militaire mène à tout, à condition d’en sortir, comme me disait un général de mes amis. Voici, par exemple, un curieux problème d’ichtyologie: oui ou non, les poissons parlent-ils? Lire l’article

Les poissons qui refusent de geler

Toute la pêche – n°12 mai 1963
Le canular des tritons ressuscites par des biologistes russes après je ne sais combien de milliers d’années de congélation m’a rappelé une histoire à laquelle l’on croyait dur comme fer dans ma vallée natale quand j’étais enfant. Lire l’article

Les savants nous disent comment leurrer les poissons

Toute la pêche – date inconnue
Les savants laissent volontiers croire que la science est forcément quelque chose de très compliqué, où le commun des mortels ne saurait rien comprendre. C’est vrai parfois. Mais très souvent aussi nous faisons de la science comme Monsieur Jourdain parlait en prose, sans le savoir. Lire l’article