Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Des hommes et des hommes à ne savoir que faire

Écho de la mode N°27 – 6 juillet 1969
Les savants, si habiles dans l’art des nombres, font parfois d’étranges calculs. Certains sont très compliqués, et seuls peuvent les comprendre ceux qui ont longtemps pâli sur les mathématiques supérieures. Mais les plus étranges sont parfois les plus simples. Lire l’article

L’histoire du gros ordinateur

France Catholique − N° 1260 – 5 février 1971
Hannes Alfvén, le Suédois qui vient de partager le dernier Nobel de Physique avec notre compatriote Louis Néel, est un de ces esprits comme l’humanité en fait trois ou quatre par siècle avec mission de bouleverser tout ce qu’ils touchent. Lire l’article

Le nombril du monde

France Catholique − N° 1298 – 29 octobre 1971
Le mystère des quasars rebondit, nous en parlerons plus en détail dans une prochaine chronique. Je voudrais expliquer aujourd’hui en quoi ce problème d’astronomes doit donner à réfléchir à tout homme sensé, même non-astronome. Lire l’article

Petit supplément au Livre de Ruth

France Catholique − N° 1329 – 2 juin 1972
Au cours de leur vie, qui dure vraisemblablement une vingtaine de milliards d’années, les étoiles évoluent comme notre corps au cours de la nôtre, ou comme un arbre entre la graine et la pourriture. Lire l’article