Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Je démystifie

Chronique parue dans la revue Atlas Air France n°82 d’avril1973
Je viens de lire un livre merveilleux et que j’aurais bien dû connaître plus tôt, car il date de 1930: c’est la fameuse Histoire d’Israël, d’Adolphe Lods[1]

Ce livre est merveilleux par sa fabuleuse érudition. J’ai compté mille neuf cent quatre-vingt-seize notes et renvois, dont certains comptent eux-mêmes jusqu’à cinquante références, ou même davantage. Son épaisseur est d’exactement cinq cent quatre-vingt-quinze pages imprimées en petits caractères. Tout y est examiné: la géographie, la linguistique, l’archéologie, le folklore, les données historiques, économiques, sociales, religieuses d’Israël. Lire l’article

Préface à «Le nœud gordien ou la fantastique histoire des ovni»

Préface du livre de Thierry Pinvidic, Le nœud gordien ou la fantastique histoire des ovni, Éditions France-Empire (1979)
J’ai lu avec grand intérêt votre livre quoique, comme vous le savez, les ovnis aient cessé d’être au centre de mes réflexions depuis plusieurs années.
Toute votre partie historique est excellente, et pour les lecteurs français en général peu au fait de ce qui se passe aux USA, ce sera désormais une indispensable introduction. Lire l’article

Les trois folies du docteur Faust

(Revue Archéologia N° 25 – novembre 1968)
Le premier homme qui découvrit une pépite, à quoi pensa-t-il? Cet ancêtre lointain, il me plaît de l’imaginer penché, se demandant si les mirages qui parfois montrent l’eau dans le désert peuvent aussi faire descendre le soleil dans le sable d’un ruisseau et y allumer les flammes d’un ciel de midi. Le soleil, son éclat, la chaleur de son éternel enfantement: voilà, je crois, ce que durent être les premières pensées du plus vieil orpailleur du monde. Lire l’article

Prenons garde aux calculateurs prodiges

Les journaux en ont parlé. Mais tout n’a pas été dit sur les deux jumeaux américains de vingt-six ans, arriérés mentaux, dont le cerveau malade pose aux neuropsychiatres du Columbia Institute of Psychiatry, à New York, des problèmes insolubles. Lire l’article

Lettre à un homme périmé

Permettez-moi, monsieur, de vous le dire: vous avez parfaitement raison.
Il est bien vrai que cet ancêtre vieux de deux cent mille ans découvert récemment par un préhistorien dans le midi de la France, pétrifié au fond d’une grotte, n’était, comparé à vous, qu’un pauvre homme.
Il se déplaçait à pied. Il n’avait ni le téléphone ni la télévision. Il n’avait lu ni Chomsky ni Lacan. Et même, hélas! il se passait ignominieusement de papier hygiénique.

Bref, cet ancêtre nous fait honte, et l’on se demande pourquoi les préhistoriens sont si heureux de l’avoir trouvé. Lire l’article