Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

L’influence des astres

France Catholique − N° 1364 – 2 février 1973
Michel Gauquelin est un chercheur français, opiniâtre et courageux. Depuis vingt ans, dans une solitude complète, encouragé seulement par quelques savants étrangers, il étudie l’influence des astres. Grâce à lui le problème de l’astrologie est scientifiquement réglé. Je présenterai aujourd’hui quelques-unes de ses expériences. Lire l’article

Pascal en cartes perforées

France Catholique − N° 1307 – 31 décembre 1971
Pascal est mort à trente-neuf ans. Ses portraits, son œuvre, son écriture (j’entends l’écriture de sa main), les épisodes de sa vie, les symptômes de sa maladie, ses migraines, tout cela a été étudié. On convient que dans son cas la lame usa le fourreau. Pascal était ce que nos psychologues appellent maintenant un anxieux. Mais fut-il malade parce que anxieux, ou anxieux parce que malade? Lire l’article

La psychanalyse est-elle une science?

France Catholique − N° 1308 – 7 janvier 1972
Il ne se passe guère de semaine qu’un lecteur ne nous demande pourquoi nous ne consacrons pas plus d’espace dans cette chronique à réfuter les «ignobles théories freudiennes», ou au contraire pourquoi nous ne faisons pas davantage connaître les contributions de la psychanalyse à la science de l’homme. Lire l’article

Where Dr Menzel has gone wrong

Flying Saucer Review – Vol. 10, n°2, April 1964
At the very outset of my reply, I hope that Dr Menzel will allow me to state that there is agreement between us on one point at least. I regard as fully justified the suspicion in which the amateur is held. When a specialist on the Sun ventures to explain the UFO phenomenon in terms of mirages (when mirages are outside the range of his competence), then he exposes himself to the scorn of those who are in fact experts in both these fields of research. Lire l’article