Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Une intelligence à l’échelle de son espèce: celle de l’ammophile

La Vie des Bêtes n°48, juillet 1962
Nous connaissons tous l’Ammophile, chère au grand Fabre, et souvent sans le savoir. Qui de nous, en effet, n’a vu un jour ou l’autre dans la campagne, et surtout dans les creux de roche abritant un peu de sable, l’une de ces admirables bestioles à la taille invraisemblablement fine, à l’abdomen verni et brillant, au vol et au maintien suprêmement élégant? C’est un hyménoptère, comme la guêpe, c’est-à-dire qu’elle dispose de quatre ailes membraneuses et nervurées. Lire l’article

Of men, cats and Magonia

Flying Saucer Review – Vol. 16, n°5, September-October 1970
Sir; I read Luis Schönherr’s article Observations of a Sceptical Believer (FSR Vol. XVI, No. 3, p. l6) to my cat. He liked it very much.
“Excellently reasoned”, said the cat, “and the proof of this is that I myself reason in the same manner. I too have reflected and I too have found three possible reasons. I have reflected on the incomprehensible behaviour of mankind, and I have found three reasons to explain it.” Lire l’article

Saint Hasard

France Catholique − N° 1537 – 28 mai 1976
On sait que, selon Darwin, les êtres vivants seraient apparus par une action constante, tout au long de l’histoire terrestre, de la sélection: à chaque génération n’auraient vécu que les mieux adaptés.
On sait que, depuis les débuts de la génétique expérimentale, les théoriciens ont ajouté à l’idée de sélection celle de mutation: de temps en temps, dans toute lignée, apparait une petite différence; si cette différence est favorable, l’être qui en est doté survit plus longtemps, se reproduit davantage, et voilà la mutation embarquée dans le train du futur. Lire l’article

Homo Americanus

France Catholique − N° 1331 – 16 juin 1972
Bonnes gens, on vous trompe. Chaque jour, vous lisez dans la presse des textes, vous voyez à la TV des images vous montrant l’Amérique comme le pays où la Grande Pagaye décrite par le Voyant de Pathmos est en train de s’installer doucement, prolégomènes à ce que j’ai moi-même appelé l’Apocalypse molle. Lire l’article

Le deuxième homme

France Catholique − N° 1558 – 22 octobre 1976
Que les lecteurs de cette chronique veuillent bien m’excuser de ne pouvoir toujours répondre à leur nombreux courrier. Si je ne peux répondre, je lis toujours avec attention et j’en tire profit pour mes chroniques ultérieures. Ainsi l’article sur «Le Dieu des savants» m’a valu un tel déluge de lettres qu’il est peut-être utile de revenir sur ce sujet délicat. Lire l’article