Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Nous autres enfants d’Uranie

Arts et Métiers – Janvier-Février 1987.
Elle est belle, disent les esprits forts, ta république universelle: fanatismes, nationalismes, frontières cadenassées de paperasses, de douanes, voire de barbelés, hommes en armes (et quelles armes), angoisse universelle, voilà la vérité accouchée par ces «temps futurs» que tu décrivais comme une «vision sublime». Lire l’article

Vers la médecine automatisée

France Catholique − N° 1580 – 25 mars 1977.
De temps à autre, dans cette chronique, je fais allusion à la «machine de Turing», jusqu’ici théorique, et à propos de laquelle le génial mathématicien anglais posait voilà bientôt quarante ans plusieurs questions fondamentales.
«Une machine peut-elle penser?» demandait-il, et, il montrait que oui, quelque définition que l’on donne au mot penser, sauf une, sentir, «prendre plaisir à manger une tarte aux fraises». Lire l’article

Du savoir au pouvoir

Arts et Métiers – Septembre-Octobre 1984.
La Vallée du Silicium (Silicon Valley) est dite «Fameuse». C’est ainsi qu’il convient de dire toujours: la «Fameuse» Vallée. Cela, d’abord, pour une raison dont on me tiendra quitte: consultez votre journal habituel, ou tendez l’oreille aux rabâcheries futurologistes. Lire l’article

Savoir technique – savoir social

Arts et Métiers – Juin-Juillet 1985.
Les cadres et chefs d’entreprise français voient souvent le processus d’évolution actuel comme une spirale ne conduisant nulle part: il faut investir, emprunter, se serrer la ceinture pour rembourser, et garder son sang-froid en piétinant tandis qu’apparaissent sur le marché des produits plus compétitifs. Lire l’article