Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Sciences – Frontière

Question De. N°29, 1er trimestre 1979
Longue vie à Sciences-Frontière, la nouvelle revue scientifique qui publie les travaux dont les savants jusqu’ici n’osaient parler qu’entre eux. La matière du premier numéro donnera une idée de son originalité. Lire l’article

L’illumination ou l’œil de l’esprit

La Revue du 3e Millénaire, ancienne série No 6, janvier-février 1983
Le serpent qui glisse vers sa proie, si soudain celle-ci vient à disparaître, c’est-à-dire si elle cesse d’être perçue par aucun de ses sens, qui sont très différents des nôtres, aussitôt sa poursuite cesse et il s’en va vers d’autres chasses. La proie peut n’être que cachée, toute proche, éperdue d’effroi. Cependant, si par aucun de ses sens, le serpent ne la perçoit, c’est comme si elle avait cessé d’être. Pour le serpent, ce qui n’est pas perçu n’existe pas. Lire l’article

Une expérience sur les rêves télépathiques

Question De. N° 7, 2e trimestre 1975
Depuis plusieurs années, une étude à long terme est conduite au Maimonides Hospital de New York par les docteurs Stanley Krippner et Montague Ullmann pour déterminer si les gens qui se connaissent – ou tout au moins se fréquentent et se rencontrent – peuvent exercer les uns sur les autres une action mutuelle inconsciente par des voies paranormales. Aimé Michel rapporte ici les conditions des expériences menées dans cet hôpital. Lire l’article

Querelles

Arts et Métiers d’avril 1980
Les disputes entre savants ont toujours été rudes.
Comme me le disait l’un d’eux: «Il ne faut rien exagérer, cela peut aller jusqu’à l’assassinat, mais jamais plus loin». Lire l’article