Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Une ténébreuse affaire de pancartes

De mon temps, à Athènes, la place publique était le rendez-vous des bavards et des voleurs.

J’aime bien les bavards et les voleurs. Parce qu’ils garantissent, les premiers la diffusion de la sottise, et les seconds la circulation des biens. Lire l’article