Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Les ovni dans la science

France Catholique − N° 1423 − 22 mars 1974
Mon article du 25 janvier dernier sur les «soucoupes volantes» s’est périmé à une vitesse inespérée. Tant de faits nouveaux (du moins pour le public) sont survenus depuis qu’il me faut y revenir.
D’abord, foin de ces précautions devenues inutiles! Le 21 février, M. Galley, Ministre des Armées, levait une fois pour toutes l’embarras que depuis 1947 tout homme soucieux de sa bonne réputation éprouvait en France à aborder ce sujet. Lire l’article

Sciences – Frontière

Question De. N°29, 1er trimestre 1979
Longue vie à Sciences-Frontière, la nouvelle revue scientifique qui publie les travaux dont les savants jusqu’ici n’osaient parler qu’entre eux. La matière du premier numéro donnera une idée de son originalité. Lire l’article

L’humanité a dépassé enfance: elle doit quitter son berceau!

Question De. N°29, 1er trimestre 1979
La cinquantaine, le corps svelte et vif du sportif, la tête casquée d’une chevelure plate coupe Jeanne d’Arc (version Dreyer), sur le visage cette expression enfantine et fulgurante qui est souvent celle du génie: c’est Gérard O’Neill, professeur de physique à Princeton.
En 1956 (29 ans), il conçoit l’idée de l’anneau de stockage des particules, qu’il met dix ans à réaliser, et qui, maintenant, équipe à peu près tous les accélérateurs de particules du monde. Lire l’article

Le témoin caché

France Catholique − N° 1493-1494 – 25 juillet-1er août 1975
Des armes plus redoutables que l’arme nucléaire sont possibles, a dit M. Brejnev.
Et chacun de s’interroger: quelles armes? Étant donné que les armes nucléaires déjà existantes suffiraient à tuer tout le monde, que peut-on imaginer de pire? Il y aurait donc pire que la mort universelle? Lire l’article

Les origines de l’homme ou des légendes qui s’écroulent

France Catholique − N° 1591 – 10 juin 1977
Le physicien Américain Tom Bearden, théoricien de la physique mathématique et spécialiste de l’armement nucléaire, prévoit qu’à la suite des découvertes révolutionnaires actuellement en gestation, l’humanité passera au cours des décennies à venir – peut-être au début du XXIe siècle – par une période de choix total. Nos proches descendants, dit-il, seront forcés par leurs connaissances nouvelles, ou bien de s’effondrer et de disparaître, ou bien de procéder à ce qu’il appelle le «linkage», c’est-à-dire l’interconnexion non plus seulement morale, mais matérielle, physiologique, de leurs cerveaux. Lire l’article