Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Méditation à J-1

Arts et Métiers – Mars 1991.
À J-1, date à laquelle j’écris ces lignes, seuls quelques dirigeants américains mandataires du nouvel ordre international savent ce qui va se passer — ce qui s’est passé à la date où vous lisez. Lire l’article

Vers la médecine automatisée

France Catholique − N° 1580 – 25 mars 1977.
De temps à autre, dans cette chronique, je fais allusion à la «machine de Turing», jusqu’ici théorique, et à propos de laquelle le génial mathématicien anglais posait voilà bientôt quarante ans plusieurs questions fondamentales.
«Une machine peut-elle penser?» demandait-il, et, il montrait que oui, quelque définition que l’on donne au mot penser, sauf une, sentir, «prendre plaisir à manger une tarte aux fraises». Lire l’article

Celui qui pleurait à Pasadena

France Catholique − N° 1553 – 17 septembre 1976.
Quand, en juillet dernier, le directeur du projet Viking annonça que le premier des deux engins s’était posé sans mal à la surface de Mars, ce digne homme éclata en sanglots devant les journalistes venus aux nouvelles. Lire l’article

Pour un pari français

Arts et Métiers – septembre – octobre 1983.
L’aventure nucléaire est un cas. On cherche en vain un précédent. Pour la première fois il est demandé à l’ensemble des hommes d’acquiescer à un projet qu’ils ne peuvent comprendre et où beaucoup — la plupart — redoutent une erreur mortelle, la possibilité au moins d’une erreur mortelle. Lire l’article

R.I.A. La sonde temporelle

Arts et Métiers – Juin 1983,
Quoi de plus beau qu’une belle expérience réussie, surtout quand elle ouvre une porte qu’on aurait pu croire à jamais fermée? La paléontologie, science des fossiles, date de moins de deux siècles. Depuis ses origines, des millions d’ossements ont été exhumés, examinés et pour la plupart rejetés comme impossibles à identifier. Lire l’article