Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

L’énigme d’être

Question DE. No 37. juillet-août 1980
Pour la première fois depuis Galilée, la science, devenue en quatre siècles de plus en plus complexe et ésotérique, offre à la méditation profane ce qui pourrait devenir son nouveau principe fondamental ou, comme le disent plusieurs, «son nouveau paradigme». Il s’agit du théorème de Bell, dont j’ai déjà parlé ici. D’une part, en effet, ce théorème est salué comme «la plus profonde découverte de la science». Et d’autre part, il se réduit à un raisonnement d’une géniale simplicité, ne requérant pour être compris aucune connaissance de physique. Lire l’article

La science historique démolit l’Histoire

Plus la connaissance du passé progresse et plus l’Histoire tend à perdre sa majuscule. Pour nos grands-pères, le passé avait une figure. L’Égypte et la Mésopotamie, c’était le mûrissement de la Grèce, laquelle avait civilisé Rome. Puis étaient survenus les Barbares, regrettable intermède responsable du Moyen Âge et de ses ténèbres. Après eux, on efface mille ans et on reprend le vrai fil de l’Histoire à la Renaissance, qui continue l’Antiquité classique, comme si de rien n’était, et l’on arrive ainsi à la vraie civilisation, c’est-à-dire, en gros, à la Victorian Way of Life. Lire l’article

Du nouveau sur les rêves

Du nouveau sur les rêves Article paru dans Planète N°5 de juin / juillet / août 1962 «Oserez-vous aller plus loin? lui demandai-je avec un respectueux espoir. Loin? Ce que j’ai vu vous pétrifierait. En arrière, en arrière! En avant, … Lire l’article

Encore Stonehenge!

Dominique Arlet a exposé dans Planète 38 la découverte faite à Stonehenge par un astronome de Harvard, le Pr Gerald S. Hawkins: le célèbre monument mégalithique anglais aurait été un computer astronomique permettant de calculer les mouvements de la Lune et du Soleil. Dominique Arlet soulignait l’incrédulité des archéologues professionnels qui refusent d’admettre l’existence d’une science si avancée chez de pauvres paysans d’Europe occidentale il y a quatre mille ans.
Dans le Journal de l’année, Henri de Saint-Blanquat nous révèle un rebondissement sensationnel de la querelle. Lire l’article

Les OVNI renouvelleront la science – Interview d’Aimé Michel par Jean-Claude Bourret

Interview par Jean-Claude Bourret, dans La nouvelle vague des soucoupes volantes. Aimé Michel c’est le spécialiste français des OVNI. Licencié en philosophie, il entre en 1944 à l’O.R.T.F. en passant le concours des ingénieurs du son du studio d’essai. Maintenant, Aimé Michel travaille au service de la recherche, ce qui lui va fort bien étant donné la spécialité qu’il a choisie. L’interview qu’il m’avait accordée a elle aussi disparue. Mais, Aimé Michel a eu l’obligeance de m’accorder un second entretien que voici. Lire l’article