Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Une foi de remplacement

France Catholique N° 1375 – 20 avril 1973.
J’ai rapporté dans de précédentes chroniques ce que les psychologues pensent de la psychanalyse: ils n’en pensent pas grand-chose, attendu qu’aucun d’entre eux ne tient la psychanalyse pour une science. C’est seulement, comme le dit J.O. Whittaker, un «petit métier» (a small profession), et toute son importance – c’est encore Whittaker qui parle – vient de ce qu’elle est pratiquée par certains thérapeutes n’ayant fait aucune étude de psychologie. Lire l’article

Introduction à la psychologie sidérale

Fiction n°84 – novembre 1960.
Ayant survécu à ma précédente diatribe contre le space-opera, non toutefois sans quelques ecchymoses, il m’est apparu que je n’avais pas craché tout mon venin sur ce sujet. Rien n’est plus mélancolique qu’une canule de Pravaz mal vidangée. Lire l’article

Faut-il brûler les auteurs de space-operas?

Fiction n°80 – juillet 1960.
Si, comme je le crois, l’expression «fanatiques de la science-fiction» correspond à une réalité, cette chronique va m’attirer des menaces de mort. Tant pis. Ayant rédigé mon testament, salué mes amis et fait mes dernières recommandations à mon fils [...] Lire l’article

Lorsque la raison s’interroge…

Atlas – Air France n°75 – septembre 1972.
Dans certains hôtels américains de trente étages, l’ascenseur ne porte aucun numéro treize: on passe directement de douze à quatorze. Les propriétaires avaient remarqué que certains clients semblaient inquiets quand on leur assignait une chambre au treizième étage. Lire l’article

Décadence?

Atlas – Air France n°77 – novembre 1972.
Depuis qu’il y a des hommes, et qui vieillissent, ils s’en vont répétant que, de leur temps, c’était mieux.
«Une chose, surtout, nous inquiète, lit-on dans une lettre qui nous est parvenue du Moyen Âge, et que cite Robert Philippe, l’honnêteté du royaume qui… se manifestait dans la manière de se vêtir et de se comporter, autant par les armes que par les chevauchées, est aujourd’hui bien oubliée… Lire l’article