Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Les français n’aiment que… la liberté

Revue 3eMillénaire. Ancienne série. No 15 Juillet-Août 1984
2000 ans d’histoire qui ont peu à peu fait la France et soudé un peuple. Vingt siècles de guerres, de soubresauts, de convulsions, d’apathie aussi ont constitué l’essence même d’une population née d’ethnies disparates. Ce qui soude ces hommes et ces femmes que l’on appelle Français, c’est un amour viscéral de la liberté (et non des libertés). Lire l’article

Les sectes: Les religions parallèles

Extrait de Les religions. Éd. Marabout 1974
Ce chapitre propose une analyse des phénomènes psychologiques impliqués dans la naissance et le développement des sectes. Il introduit les faits significatifs par le biais de l’anecdote. Il discute les contributions possibles de diverses sciences et suggère quelques directions de recherche. Lire l’article

La conscience et le groupe

France Catholique − N° 1284 – 23 juillet 1971
[...] En fait, le conformisme est le plus puissant de nos moteurs sociaux. Comme le dit drôlement Jérôme Gauthier, l’homme ne recule jamais à se faire mouton pour hurler avec les loups. Voici une série d’expériences faites récemment par des psychologues et qui montrent jusqu’où peut aller notre docilité à la pression de groupe.
Lire l’article

L’accord sur le pire

France Catholique − N° 1367 – 23 février 1973
[...] Contrairement à ce qu’on croit, ce n’est pas la progression du cancer qui constitue le premier problème dans les pays hautement industrialisés. Ce sont les maladies mentales. Plus un pays est «évolué», plus les maladies mentales se multiplient. Aux États-Unis, le nombre des lits occupés dans les hôpitaux par les malades mentaux dépasse depuis 1956 celui de tous les autres malades réunis. Lire l’article