Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Le problème de non-contact

Chapitre 11 du livre collectif dirigé par Charles Bowen The Humanoids (Neville Spearman, 1967 – Traduction française En quête des humanoïdes Éditions J’ai Lu, 1974).
Dans ce chapitre de conclusion, je prendrai le mot contact non au sens restreint utilisé par Gordon Creighton — un échange intellectuel bref et limité à quelques individus —, mais au sens premier d’échange complet et continu entre communautés, à tous les niveaux et dans tous les domaines imaginables. Le contact auquel je me réfère est, par exemple, celui qui existe entre deux peuples dont les pays sont membres de l’Organisation des Nations unies. Lire l’article

Le principe de banalité

Deuxième partie, chapitre 1 du livre collectif dirigé par Fernand Lagarde, Mystérieuses soucoupes volantes.
Que vingt-cinq ans après les premières rumeurs, les soucoupes volantes soient encore un sujet de discorde entre les savants, ce seul fait donne déjà à réfléchir.
Quand un problème nouveau se pose à la science, et même si sa solution se fait attendre, un accord ne tarde pas à se faire au moins sur sa nature et sur les façons possibles de le poser. Lire l’article

A note on William of Occam

Flying Saucer Review – Vol. 14, n°2, March-April 1968
When re-reading the literature on the Valensole case, I came across a comment by our friend René Fouéré[1] on a phrase of mine in my first Valensole report, where I said that M. Masse’s account of the disappearance of the machine on the spot… “suggested a manipulation of Space-Time far beyond our most advanced knowledge in matters of Physics at the present time”, and that such sightings… “would perhaps explain the fact that the Minitrack optical networks have never photographed the approach of a UFO in circumterrestrial space. Lire l’article

Le manche après la cognée

Lumières dans la nuit n°146 de juillet 1975
II faut remercier les responsables de LDLN d’avoir osé publier l’article de Pierre North[1]. Il faut aussi remercier Pierre North d’avoir osé l’écrire. Cet article jette un gros pavé dans la mare du conformisme soucoupique. Le conformisme est la maladie permanente de la pensée: même dans les marges les plus indociles de cette pensée, il finit toujours par s’introduire, et si l’on le laisse faire, par s’imposer, tarissant toute réflexion originale. Lire l’article

A visit to Valensole

Flying Saucer Review – Vol. 14, n°1, January-February 1968
The tumult and the shouting had long since died when we contrived to visit the small Provencal town of Valensole. It seemed that the startling event in the lavender field which occurred on the morning of July 1, 1965, had been forgotten, until we reminded ourselves that the official reaction to the Marliens marks had shown otherwise. Lire l’article