Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Remerciements

 

Aux auteurs et éditeurs qui nous ont aimablement autorisés
à reprendre leurs textes sur notre site,
aux membres de l’équipe qui ont précieusement contribué à sa réalisation
(avec une mention spéciale pour Camille Michel
qui n’a pas rechigné à pratiquer la spéléologie
dans son grenier pour retrouver de précieuses archives),
et, d’avance, à nos visiteurs qui nous signaleront des articles
dont nous n’avions pas connaissance.

 

cabane