Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Resultat de votre recherche pour:

C’est la faute à Rousseau!

France Catholique − N° 1618 – 16 décembre 1977
Un monsieur, l’autre jour, expliquait à France-Culture comment il assumait sa virilité, et je pensais à l’argumentation si profonde et si vraie de Rousseau sur, ou plutôt contre, les spectacles. Lire l’article

The Problem of Non-Contact

Flying Saucer Review – Special Issue “The Humanoids”, October-November 1966
In this article, I shall take the word contact not in the restricted sense used by Gordon Creighton — a brief and limited intellectual exchange between a few individuals — but rather in the basic sense of an exchange as complete as possible between communities, at all levels and in all imaginable fields. The contact to which I refer is, for example, that which exists between two peoples whose countries are members of the United Nations Organisation. Lire l’article

Les origines de l’homme ou des légendes qui s’écroulent

France Catholique − N° 1591 – 10 juin 1977
Le physicien Américain Tom Bearden, théoricien de la physique mathématique et spécialiste de l’armement nucléaire, prévoit qu’à la suite des découvertes révolutionnaires actuellement en gestation, l’humanité passera au cours des décennies à venir – peut-être au début du XXIe siècle – par une période de choix total. Nos proches descendants, dit-il, seront forcés par leurs connaissances nouvelles, ou bien de s’effondrer et de disparaître, ou bien de procéder à ce qu’il appelle le «linkage», c’est-à-dire l’interconnexion non plus seulement morale, mais matérielle, physiologique, de leurs cerveaux. Lire l’article

Le problème de non-contact

Chapitre 11 du livre collectif dirigé par Charles Bowen The Humanoids (Neville Spearman, 1967 – Traduction française En quête des humanoïdes Éditions J’ai Lu, 1974).
Dans ce chapitre de conclusion, je prendrai le mot contact non au sens restreint utilisé par Gordon Creighton — un échange intellectuel bref et limité à quelques individus —, mais au sens premier d’échange complet et continu entre communautés, à tous les niveaux et dans tous les domaines imaginables. Le contact auquel je me réfère est, par exemple, celui qui existe entre deux peuples dont les pays sont membres de l’Organisation des Nations unies. Lire l’article

Réflexion sur un été sanglant

France Catholique − N° 1865 – 10 septembre 1982
Un je ne sais quoi, dans notre bout de terre pacifique que le terrorisme stupéfie, me dit que l’Histoire, en panne depuis 1945 – trente-sept ans! -, s’est remise en marche, utilisant les hommes, y compris leur aveuglement, pour ses desseins impénétrables. Cette Histoire Majuscule que nous tous, chrétiens, juifs et musulmans, appelons Providence. Lire l’article