Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Resultat de votre recherche pour:

Le principe de banalité

Deuxième partie, chapitre 1 du livre collectif dirigé par Fernand Lagarde, Mystérieuses soucoupes volantes.
Que vingt-cinq ans après les premières rumeurs, les soucoupes volantes soient encore un sujet de discorde entre les savants, ce seul fait donne déjà à réfléchir.
Quand un problème nouveau se pose à la science, et même si sa solution se fait attendre, un accord ne tarde pas à se faire au moins sur sa nature et sur les façons possibles de le poser. Lire l’article

Excursion en économie: les maîtres pataugent les profanes doutent

France Catholique − N° 1818 -16 octobre 1981
Descendons un instant des hauteurs de la physique. Bien qu’apprivoisées avec un excès que les physiciens professionnels me reprocheront sans doute (avec raison), peut-être notre incursion parmi ces idées les plus profondes aura-t-elle permis d’en entrevoir la difficulté et la grandeur. On peut aller plus loin et nous tenterons de le faire dans d’autres articles, mais je voudrais proposer ici un petit intermède reposant parmi les terrains vagues de l’économie. Lire l’article

L’homme dénudé par la machine

France Catholique − N° 1524 — 27 février 1976
Un jour, un de nos ancêtres qui était probablement déjà Homo, mais pas encore sapiens, remarqua que la viande se digérait mieux cuite que crue.
Il venait de faire une invention qu’un pédant appellera tôt ou tard d’un mot grec, car cela n’a pas de nom: c’est l’astuce-consistant-à-extérioriser-ses-fonctions-pour-en-faire-plus. Lire l’article

L’homme simulacre

France Catholique − N° 1520 – 30 janvier 1976
France inter nous a fait entendre l’autre jour un Indien d’Amazonie qui, par je ne sais quel miracle, parlait français. Cet homme a passé la plus grande partie de sa vie dans la forêt. Il nous parlait de cette vie. Et quelle insupportable nostalgie s’est emparée de moi! Lire l’article

Lyssenko est toujours vivant

France Catholique − N° 1568 – 31 décembre 1976
On fait, en lisant le dernier livre du Pr P.-P. Grassé, deux navrantes découvertes.
La première est que cet éminent zoologiste, ce puits de science, l’un des derniers savants du monde à pouvoir, après des dizaines d’années de travail assidu, embrasser d’un coup d’œil l’ensemble de la biologie, ce grand savant, dis-je, prend ses adversaires pour des imbéciles. Lire l’article