Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Resultat de votre recherche pour:

La tour de Babel

Atlas – Air France n°73 – juillet 1972 – Le monde en marche – La société à l’épreuve
Est-ce un signe des temps? Il n’est désormais plus possible de faire prendre au sérieux la moindre idée nouvelle sans la lester d’un formidable appareil documentaire qui la rend inaccessible au public. Lire l’article

«Comme chiens et chats»

Écho de la mode N°18 – 5 avril 1962
Le chat qui me regarde écrire cet article, le chien qui devant la porte de la maison voisine me salue d’un joyeux jappement, quand je passe, tous deux m’aiment et me le montrent. Pourquoi faut-il que ces deux êtres qui ont en commun ce même amour se détestent entre eux avec tant de violence? Lire l’article

Le secret du chien

Écho de la mode N°18 – 5 avril 1962
«Il ne lui manque que la parole, pensez-vous souvent en regardant votre animal familier dans les yeux. Pourquoi faut-il que sa bouche soit muette alors que je sens, là, derrière son front, dans son regard si expressif, quelque chose de si semblable à ce que j’éprouve moi-même, et que, quand je lui parle, il me comprend?» Lire l’article

La querelle des programmes

France Catholique − N° 1305 – 17 décembre 1971
Essayons de tirer les conclusions de la querelle sur les «mathématiques modernes» soulevée par notre confrère Science et Vie et dont nous nous sommes fait l’écho à deux reprises dans cette chronique. Lire l’article

L’étrange expérience d’Apollo XIV

France Catholique − N° 1285 – 30 juillet 1971
Traditionnellement, la science tend à récuser l’étrange, l’insolite, le mystérieux, au profit du seul réel entrant dans les normes admises. Une telle attitude, aussi bien que l’inverse, pourrait d’ailleurs être taxée d’obscurantisme. Cependant, sur un terrain aussi risqué, il faut s’avancer prudemment: en définitive, la science y conserve tous ses droits et il ne sera possible de statuer qu’après de longues investigations. Lire l’article