Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Resultat de votre recherche pour:

L’école pour l’école

Atlas – Air France n°81 – mars 1973
On s’est toujours préoccupé d’éducation. Les dialogues de Platon sont déjà pleins de réflexion sur la meilleure façon d’élever les enfants et les jeunes gens. On sait aussi, au témoignage de César, que la civilisation gauloise reposait d’abord sur l’école des druides. Plus près de nous, rappelons-nous Montaigne et sa «teste bien faicte», Gargantua et ses précepteurs. Et Fénelon, et Rousseau, et Jules Grévy… Lire l’article

L’énigme d’Amala la fille louve

Écho de la mode N°35– 11 septembre 1969
Le 26 mai 1828, jour de Pentecôte, des paysans des environs de Nuremberg découvraient, errant sur la route, un jeune garçon d’une quinzaine d’années, grossièrement vêtu, l’air hagard, et tenant à la main une lettre adressée de manière étrange au capitaine de cavalerie, von Wessenig. Lire l’article

Nos enfants sont-ils plus intelligents que nous?

Écho de la mode – date inconnue
[...] nos pères étaient-ils plus intelligents que nous? Je me souviens d’un échange aigre-doux que j’eus avec mon vieux professeur de philosophie quand je préparais mon bachot.
— De mon temps, affirma-t-il un jour, il y avait moins de crétins. Lire l’article

La «méthode globale» mise en question

France Catholique − N° 1299 – 5 novembre 1971
L’écriture est la science des ânes, proclament les prétentieux et les négligents pour se justifier de ne pas former leurs lettres. Peut-être verra-t-on dans un proche avenir cet aphorisme s’appliquer aussi à la lecture. Lire l’article