Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Resultat de votre recherche pour:

De l’homme querelleur à l’homme modifié

Atlas – Air France n°71 – mai 1972 – Le monde en marche – La société à l’épreuve
Quand on fait à travers l’histoire le compte des motifs invoqués par les hommes pour se battre, on en vient à se demander si le seul et unique motif n’est pas en réalité le besoin de se battre.
Pendant des siècles, les Byzantins, par exemple, se battirent pour les couleurs de leurs champions aux jeux du cirque. Les uns tenaient pour le rouge, les autres pour le bleu (ou le vert). Lire l’article

Le Grand Mardouk: comment peut-on être savant et sans angoisse?

France Catholique − N° 1257 – 15 janvier 1971
[...] Il chargea Nibiriou (le Zodiaque) de les mesurer tous, afin que nul ne soit ni trop long ni trop court… Il ordonna à la lune de marquer le temps. [...] «Au début du mois, quand tu t’élèveras au-dessus de la terre, Tu brilleras pendant six jours comme un croissant en arc. Puis comme un demi-disque le septième jour», etc. Lire l’article

Quand Radio Moscou parle comme Soljenitsyne

France Catholique − N° 2182 – 25 novembre 1988
Mercredi 26 octobre. Je prends Radio Vatican et j’écoute quelques minutes. Le Pape parle à des pèlerins de Corfou. En français, ce qui me rappelle la visite au Vatican des «valeureux» chers à Albert Cohen. Laissant le Saint Père, je passe sur Radio Moscou. Mon poste est-il détraqué? Lire l’article

Les gaulois parmi nous

France Catholique − N° 1280 – 25 juin 1971
Au moment où des idéologies qui ne doivent leur véhémence qu’à la passion voudraient convaincre les hommes qu’ils peuvent et même qu’ils doivent fouler la nature aux pieds, les enseignements de la science constituent un irrécusable garde-fou. Lire l’article