Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Resultat de votre recherche pour:

Nous autres enfants d’Uranie

Arts et Métiers – Janvier-Février 1987.
Elle est belle, disent les esprits forts, ta république universelle: fanatismes, nationalismes, frontières cadenassées de paperasses, de douanes, voire de barbelés, hommes en armes (et quelles armes), angoisse universelle, voilà la vérité accouchée par ces «temps futurs» que tu décrivais comme une «vision sublime». Lire l’article

Un atome de sagesse

Arts et Métiers – Mai-Juin 1982.
Est-ce ou non la réalité que la science découvre, étudie et mesure? Question apparemment absurde, spécialement aux yeux de l’ingénieur qui utilise la science pour manier et utiliser les réalités de la nature.
Pourtant les physiciens de l’école orthodoxe, dite de Copenhague à cause de Bohr, se posent cette question et ils y répondent par la négative. Lire l’article

Qu’y a t-il dans le placard?

Arts et Métiers – Octobre 1981.
Toute la technologie actuelle tire sa source de découvertes datant de presque un demi-siècle, si l’on ne considère que les découvertes vraiment fondamentales. Le laser (Gould, Townes, Schawlow) date de 1958, mais s’intègre entièrement et peut-on dire se déduit des principes de la physique quantique établis vingt ans plus tôt. Lire l’article

«Cette étrange matière»

Arts et Métiers – Mai 1976.
Le professeur Alfred Kastler vient de publier[1] le seul livre de langue française à ma connaissance qui raconte la naissance, le développement, les échecs et les succès de la physique quantique depuis, je dirai, sa préhistoire – depuis, Carnot, Boltzmann, Balmer, Roehm – jusqu’au laser et au maser. Lire l’article

La tempête

Arts et Métiers – Mai 1976.
Des indices de plus en plus nombreux font pressentir un bouleversement prochain des fondements de la physique. Lire l’article