Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Resultat de votre recherche pour:

Vers la médecine automatisée

France Catholique − N° 1580 – 25 mars 1977.
De temps à autre, dans cette chronique, je fais allusion à la «machine de Turing», jusqu’ici théorique, et à propos de laquelle le génial mathématicien anglais posait voilà bientôt quarante ans plusieurs questions fondamentales.
«Une machine peut-elle penser?» demandait-il, et, il montrait que oui, quelque définition que l’on donne au mot penser, sauf une, sentir, «prendre plaisir à manger une tarte aux fraises». Lire l’article

Une foi de remplacement

France Catholique N° 1375 – 20 avril 1973.
J’ai rapporté dans de précédentes chroniques ce que les psychologues pensent de la psychanalyse: ils n’en pensent pas grand-chose, attendu qu’aucun d’entre eux ne tient la psychanalyse pour une science. C’est seulement, comme le dit J.O. Whittaker, un «petit métier» (a small profession), et toute son importance – c’est encore Whittaker qui parle – vient de ce qu’elle est pratiquée par certains thérapeutes n’ayant fait aucune étude de psychologie. Lire l’article

La querelle de la psychanalyse

Atlas – Air France n°72 – juin 1972 – Le monde en marche – La société à l’épreuve
Un demi-siècle après leur apparition, les théories de Freud font l’objet d’appréciations de plus, en plus opposées… D’une part, en effet, elles sont presque universellement acceptées par les intellectuels, les écrivains, les artistes, les cinéastes, les journalistes. Lire l’article

Les mystiques au laboratoire

France Catholique − N° 1319 – 24 mars 1972
Le respect particulier que je porte à la connaissance expérimentale ne fait pas, je dois le dire, l’unanimité. Quelques lecteurs m’écrivent qu’il ne faut pas sous-estimer la connaissance philosophique, celle qui s’acquiert par le seul exercice de la raison. [...] N’y aurait-il pas un malentendu? Lire l’article

L’antipsychiatre et la boutonnière

France Catholique − N° 1278 – 11 juin 1971
Dans une ville italienne, un fou réputé dangereux est enfermé: aventure banale s’il en fut, surtout par le temps qui court. Mais le directeur de l’hôpital psychiatrique est un tenant de ce qu’on appelle maintenant l’«antipsychiatrie». Lire l’article