Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Resultat de votre recherche pour:

Chaos? «Pantouflage»? Course aux astres? La fin de l’histoire vue par un géologue

France Catholique − N° 1248 – 13 novembre 1970.
Il y a dans le monde un certain nombre de géologues. Ces géologues publient leurs travaux dans des revues spécialisées. Chaque année, le poids total de ces revues augmente.
Si l’on compare l’accroissement annuel de la masse (en kilos) de ces publications, on constate qu’il est uniformément accéléré depuis les débuts de la géologie, disons depuis sir Charles Lyell qui naquit à la fin du XVIIIe siècle. La loi d’augmentation de cette masse reste la même d’année en année: elle est exponentielle. Lire l’article

Combien y a-t-il de Terres dans l’espace ?

France Catholique − N° 1249 – 20 novembre 1970.
On compte autour de la petite étoile appelée Soleil neuf planètes, dont une, la Terre, a enfanté le bizarre bipède qui écrit ces lignes et celui qui les lit. Notre galaxie (la Voie lactée) compte cent ou deux cents milliards d’étoiles. Lire l’article

Éloge du sorite

Satellite n°31, février 1960.
Les espions galactiques: un des cinq ou six grands thèmes de la Science-Fiction. Chaque semaine, on peut estimer à la dizaine au moins le nombre des nouvelles ou romans qui y ajoutent une variation dans la littérature mondiale. En France, l’un des derniers romans inspirés par ces mystérieux espions est l’ingénieux et discret «Secret très spécial» de Jack Murray. Lire l’article

La théorie du capitaine Jean Plantier

Satellite n°31, février 1960.
En un sens, la théorie du capitaine Jean Plantier sur la propulsion des Soucoupes Volantes peut être considérée comme un authentique produit de la fiction scientifique: de quelques propositions simples dont le caractère hypothétique est souligné par l’auteur lui-même, Plantier a déduit une suite logique de conséquences qui constituent une explication totale des mystérieux engins. Lire l’article

Bas le masque, professeur Hynek!

Fiction n°68 – juillet 1959.
Avant tout, répétons une fois de plus que les soucoupes volantes n’existent pas: l’idée qu’il puisse exister dans l’espace des êtres intelligents autres que l’homme et que ces êtres soient assez malins pour venir faire chez nous ce que nous nous apprêtons à faire chez eux est un rêve de la fausse science. Lire l’article