Aimé Michel

Le premier mystère est: pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
Et le deuxième, aussi grand que le premier: pourquoi suis-je là en train de penser?

Resultat de votre recherche pour:

À propos de l’internationale clandestine de savants qui étudient les «M.O.C.»

Lumières dans la nuit n°87 – mars-avril 1967
«Cependant, même non résolu, le problème des alignements n’en aura pas moins entraîné des progrès décisifs en orientant nos recherches dans certaines directions où je peux témoigner que le courage nous aurait manqué de regarder, n’eut été la stimulation de la ligne droite. On comprendra mieux ce que je veux dire à l’aide d’un exemple. Lire l’article

Où en est l’étude des soucoupes volantes en 1962?

Lumières dans la nuit n°50 – août-septembre 1962
Ne lisant plus rien dans les journaux sur le sujet des Soucoupes Volantes, le public est porté à croire qu’aucune observation n’est jamais plus enregistrée, et que les commissions d’enquête pour l’élucidation de ce mystère ont cessé leurs travaux. Lire l’article

Les ovni dans la science

France Catholique − N° 1423 − 22 mars 1974
Mon article du 25 janvier dernier sur les «soucoupes volantes» s’est périmé à une vitesse inespérée. Tant de faits nouveaux (du moins pour le public) sont survenus depuis qu’il me faut y revenir.
D’abord, foin de ces précautions devenues inutiles! Le 21 février, M. Galley, Ministre des Armées, levait une fois pour toutes l’embarras que depuis 1947 tout homme soucieux de sa bonne réputation éprouvait en France à aborder ce sujet. Lire l’article